En continuant la navigation sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies. Pour plus d'informations, veuillez lire notre politique d'utilisation des cookies.

Construction de maison : comment choisir un terrain ?

12 juin 2020

Construction de maison individuelle :
comment choisir le bon terrain ?

En amont de votre projet de construction de maison, la recherche de terrain doit faire l’objet d’une attention toute particulière : c’est en effet le terrain qui conditionnera les caractéristiques de votre future maison et votre qualité de vie future.

Maisons Aquarelle, constructeur de maisons individuelles en Vendée, vous donne les clés pour faire le bon choix !

 

L’emplacement idéal

 

Tout projet immobilier réussi répond à une règle d’or : l’emplacement. L’emplacement, s’il est choisi judicieusement, influencera en effet votre confort de vie et vous garantira une belle rentabilité en générant une plus-value au fil des années. Encore reste-t-il à déterminer le bon emplacement…

 

Définir votre zone de recherche

Avant de dénicher le parfait emplacement, il est d’abord important de délimiter votre secteur géographique en fonction de vos besoins et habitudes. Prenez en compte la distance avec votre lieu de travail, avec les écoles et avec vos lieux d’intérêt personnels (loisirs, commerces, famille, etc.). Vous pourrez ainsi concentrer vos recherches.

 

Prendre en compte le prix au mètre carré

Votre projet de construction de maison obéit nécessairement à une contrainte de budget. Et en toute logique, les villes affichent un prix au mètre carré plus élevé, prix qui décroit proportionnellement à la distance des centres-villes.

Avec un budget terrain de 50 000€, vous pourriez ainsi acquérir une parcelle de 200 m2 à La Roche-sur-Yon ou une parcelle de 500 m2 à Belleville-sur-Vie.

 

Vous projeter dans votre futur environnement

En parallèle du budget se pose la question de l’environnement, cet environnement dont vous profiterez de nombreuses années.

Préférez-vous la praticité du tout-à-pied en ville, la tranquillité de la campagne, ou un compromis entre les deux ?

Aussi, songez aux transports en commun : ils pourront peut-être faciliter votre quotidien.

 

Acheter un terrain isolé ou en lotissement ?

Deux types de terrain s’offrent à vous : les terrains isolés (en secteur diffus) et les parcelles en lotissement (en secteur groupé) :

-          En secteur diffus, vous bénéficierez généralement de plus grandes parcelles qu’en secteur groupé, et vous pourrez jouir d’une plus grande liberté de construction. En contrepartie, il vous faudra dégager du temps pour engager différentes démarches administratives et prendre en charge les travaux de bornage, de viabilisation, d’étude de sol.

-          En secteur groupé, les terrains présentent l’avantage d’être prêts à bâtir, si tant est que votre projet respecte des règles d’urbanisme plus strictes que pour un terrain isolé (couleurs de façade, forme de toiture, hauteur des clôtures), dans un souci d’harmonie esthétique.

 

Envisager une plus-value immobilière

Penser rentabilité dès la recherche de terrain vous permettra de vendre sereinement votre bien à moyen et surtout long terme. Ce sont l’emplacement et l’environnement du terrain qui conditionneront la valeur de votre maison au fil des années. La proximité des transports en commun, écoles, commerces et services (centres de santé, centres administratifs), et accès routiers vous assurera ainsi une plus-value au moment de la revente.

 

Un terrain adapté à votre future maison

 Anticiper votre projet de construction

C’est votre future maison qui s’adaptera sur sa parcelle. En amont de la recherche de terrain, et une fois l’emplacement défini, listez d’ores et déjà vos besoins et envies en termes de construction : surface de votre maison, plain-pied ou étage, nombre de pièces, configuration, éventuels projets pouvant impacter l’extérieur (garde d’enfant, animaux, jardin, piscine, dépendance…).

 

La surface de la parcelle

La taille de votre terrain influencera la superficie de votre maison. Seulement, deux points de vigilance s’imposent :

-          La surface constructible des terrains varie selon les communes (PLU) ;

-       Des distances séparatives (délimitation de votre future maison avec le voisinage), allant de 0,5cm à plusieurs mètres, peuvent être imposées, et contraindre ainsi la configuration de votre construction.

 

La configuration du terrain

D’une part, la forme du terrain conditionnera la forme de votre future maison. Selon qu’il soit triangulaire, carré ou tout en longueur, et dans le respect des distances séparatives requises, vous ne pourrez peut-être pas construire la maison de vos rêves.

 

D’autre part, une pente, bien qu’ouvrant l’espace, travaux de terrassement et de soubassement et augmenter les coûts de construction.

 

L’orientation

Le choix de l’orientation de votre future maison dépend de votre région, de vos habitudes et de la configuration du terrain.

En Vendée, l’exposition des pièces de vie au sud ou au sud-ouest est idéale pour :

-          Bénéficier des bienfaits d’une luminosité optimale tout l’année ;

-          Profiter de l’extérieur lors des beaux jours ;

-          Réaliser des économies de chauffage.

 

Prêtez donc bien attention à l’orientation, la forme et la desserte du terrain.

 

Les caractéristiques propres au terrain

Les règles locales d’urbanisme

Vous pouvez demander les documents d’urbanisme (dont le PLU, plan local d’urbanisme) en mairie pour connaître les projets d’aménagement sur la commune (décrivant notamment les éventuels projets immobiliers à venir), les règles en matière de surface constructible, de distances séparatives avec le voisinage, etc. Ces documents vous permettront finalement de connaître vos droits et obligations en matière de construction et de juger ainsi de la faisabilité de votre projet.

 

Les risques inhérents au terrain

Le Plan de Prévention des Risques (PPR), aussi disponible en mairie, vous renseignera sur les risques propres à la parcelle. Il peut s’agir de risques naturels (inondations, séismes, mouvements de terrain) comme de risques technologiques (industriel, nucléaire, biologique…).

 

La nature du sol

Une étude de sol peut vous être recommandée – notamment en secteur diffus – pour connaître le type de sol ainsi que ses caractéristiques mécaniques. En fonction des éventuels problèmes inhérents au terrain (présente de nappes phréatiques, cavité souterraine, argile...), des fondations spécifiques devront être mises en place, engendrant par conséquent un surcoût.

 

Les travaux de viabilisation

En secteur groupé, le lotisseur aura d’ores et déjà procédé à la viabilisation des différentes parcelles : les réseaux d’eau, d’assainissement, d’électricité, de gaz et d’internet seront installés en bordure de propriété.

 

En secteur diffus, vous devrez cependant effectuer les démarches auprès des prestataires compétents.

 

A retenir

Quelques conseils pour bien choisir votre terrain

 -          Prenez votre temps pour mûrir et affiner votre projet selon vos besoins actuels et futurs, comparer différentes parcelles, vous informer quant aux règles d’urbanisme locales.

-          Visitez le terrain plusieurs fois, si possible à des jours et des horaires différents, et sous différentes conditions climatiques, pour vérifier l’absence de nuisances.

-          Interrogez le voisinage : ils pourront vous renseigner sur la qualité de vie qu’offre le quartier ou le secteur.

-          Procurez-vous les documents d’urbanisme en mairie pour connaître les contraintes en termes de construction, les projets potentiels alentours pouvant dévaluer ou au contraire valoriser votre bien.

-          Pensez rentabilité pour assurer le succès de votre projet.  

 

Le CCMI pour réussir votre projet

Faire appel à un constructeur de maisons individuelles installé localement vous permet d’être accompagné par un expert immobilier parfaitement au fait du marché foncier et des règles d’urbanisme propres à chaque commune. En fonction de votre projet, de vos besoins et de votre budget, il sera le plus à même de vous conseiller et de vous orienter directement vers le terrain idéal.

 

Installé en Vendée depuis 1977, Maisons Aquarelle bénéficie d’une parfaite connaissance du terrain. Nos conseillers vous accueillent à La Roche-sur-Yon et à Boufféré pour discuter de votre projet, vous offrir un service 3 en 1 : recherche de terrain, montage du plan de financement et construction de maison sur-mesure.

 

Et avec le contrat de construction de maisons individuelles (CCMI) , vous bénéficiez de nombreuses garanties pour sécuriser votre projet de construction !