En continuant la navigation sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies. Pour plus d'informations, veuillez lire notre politique d'utilisation des cookies.

Faire construire sa maison : les avantages fiscaux| Maisons Aquarelle

17 novembre 2020

Les avantages fiscaux de la construction
de maison individuelle

 

Maisons Aquarelle, constructeur en Vendée, vous a déjà cité tous les avantages de la construction de maison. Découvrez maintenant les mesures fiscales en faveur de l’immobilier neuf.

 

Un prêt à taux 0%

 

Le prêt à taux zéro, appelé également PTZ ou PTZ+, est un prêt immobilier à 0% d’intérêt (les intérêts sont pris en charge par l'État) visant à favoriser l’accession à la propriété.

 

Il permet de financer une partie du coût de construction de future maison. Il peut ainsi financer jusqu’à 40% de votre projet (avec un montant maximum du PTZ de 138 000€).

 

Le prêt à taux zéro est néanmoins soumis à plusieurs conditions :

-          Le projet doit porter sur la construction ou l’achat d’une maison neuve ;

-          Le logement doit constituer votre résidence principale ;

-          Seuls les primo-accédants peuvent prétendre au PTZ ;

-          Votre habitation doit être située en zone B2 ou C ;

-          Le montant du prêt 0% dépend de la situation géographique de votre future maison, de la composition de votre foyer et du montant de vos ressources ;

-          Le prêt à taux zéro doit être complété par un crédit immobilier.

 

Enfin, le remboursement du PTZ est différé : en fonction des revenus de votre foyer, le remboursement peut être différé jusqu’à 15 ans. Un coup de pouce bienvenu pour concrétiser facilement votre projet de construction !

 

Des frais de notaire réduits

 

Les frais de notaire sont réduits dans l’immobilier neuf : ils s’élèvent de 2 à 3% du montant d’un bien neuf, contre 7 à 8% dans l’immobilier ancien.

 

En effet, les droits de mutation, prélevés par le notaire pour le compte de l’État et des collectivités locales à chaque changement de propriétaire d'un bien, sont réduits à la seule taxe sur la publicité foncière lors d’une acquisition dans le neuf.

 

De ce fait, avec un budget d’achat immobilier de 200 000€, vous devrez débourser 15 000€ de frais de notaire dans l’ancien contre 5 000€ de frais dans le neuf. Une différence non négligeable, encore une fois, en faveur du neuf !

 

Concrètement, dans le cadre d’une construction de maison individuelle, les frais de notaire concernent uniquement l’acquisition du terrain. La construction est, quant à elle, exonérée de taxation.

 

La défiscalisation avec la loi Pinel (investissement locatif)

 

Pourquoi ne pas faire construire une maison à des fins locatives ? Ce projet peut en effet s’avérer très rentable, notamment avec la loi Pinel.

 

Il s’agit d’un dispositif de défiscalisation immobilière dégressive en fonction de la durée pendant laquelle vous vous engagez à louer votre maison. Ainsi, vous bénéficiez d’une réduction d’impôt sur vos revenus de 12%, 18% ou 21% selon la période d’engagement locatif : 6, 9 ou 12 ans.

 

Avec un projet de construction de maison neuve à 150 000€, la réduction d’impôt peut s’élever à 31 500€ sur 12 ans. Et avec un plafond d’investissement fixé à 300 000€, vous pouvez économiser jusqu’à 63 000€ d’impôt sur 12 ans !

 

Pour bénéficier de ce dispositif Pinel, votre future maison devra respecter la RT 2012  et être située en zone A, Abis ou B1. En Vendée, le dispositif couvre ainsi les communes de Saint-Gilles-Croix-de-Vie, Noirmoutier-en-l'Île, Les Sables-d'Olonne, La Guérinière, L'Épine, et Barbâtre.

 

La taxe foncière exonérée

 

Toute nouvelle construction – incluant donc votre future maison neuve – peut être exonérée de taxe foncière pendant 2 ans. L’exonération peut être totale ou partielle, selon différents critères (situation de la construction dans la commune, plan de financement, appréciation de la mairie).

 

Les maisons présentant un haut niveau de performance énergétique (RT 2012 ou RE 2020) peuvent même prétendre à un allongement de la durée d'exonération de 5 ans (pour une exonération portée au total sur 7 ans après livraison de votre maison).

 

Prenez d’abord contact avec votre mairie pour savoir si vous êtes éligibles à l’exonération et à son allongement bonus. Dans la positive, il vous suffira de déposer une demande au centre des impôts fonciers ou au service des impôts des particuliers dans les 90 jours suivant l'achèvement de la construction.

 

 

Grâce à ces différents dispositifs fiscaux, vous pouvez économiser jusqu’à plusieurs dizaines de milliers d’euros. Faire construire sa maison n’a jamais été aussi intéressant. C’est le bon moment pour lancer votre projet !